LE SOIN DES PLAIES ENTRE LES MEILLEURES MAINS
Coupures et écorchures : les blessures les plus fréquentes


Une petite coupure peut être plus profonde qu'une écorchure, mais sa cicatrisation reste la plus facile à obtenir. Le tout premier saignement aide à éliminer les impuretés accumulées, puis s'arrête de lui-même. Une fois correctement affrontées au moyen d'un pansement, les berges de la plaie évolueront vers une réparation tissulaire satisfaisante (cicatrisation de première intention). A l’inverse, bien qu’une écorchure peut n’affecter que la couche superficielle de la peau (l'épiderme), sa prise en charge sera souvent plus compliquée à cause de la présence de corps étrangers et de saleté, ainsi qu'à son exsudation importante. 

Nettoyage minutieux de la plaie

Rincez soigneusement la plaie en utilisant de l'eau froide et du savon, sans frotter. À l'aide d'une pince stérile, retirez minutieusement les saletés éventuellement présentes. Il convient de laisser intervenir un médecin pour retirer les particules volumineuses de la plaie, et celles difficiles à retirer par vous-même. Dans un souci d'asepsie, désinfectez la peau péri-lésionnelle puis rincez-la. Les écorchures sont souvent très exsudatives. Dans ce cas, et pour empêcher la peau saine située autour de la plaie de s’abîmer il est recommandé d'appliquer un pansement absorbant qui devra être changé régulièrement.


Consulter un médecin

Toujours consulter un médecin dans ces cas : les plaies par perforation - particulièrement celles impliquant des corps étrangers - les morsures et les griffures d'animaux, les brûlures importantes et les plaies hémorragiques.